Canoë-Kayak : Retour sur un week-end sur la Cure...

Les 9 et 10 octobre nous nous rendions sur la Cure à l’initiative de notre doyen Marian, 69 ans au compteur mais toujours vert. Parmi les anciens quelques néophytes découvraient le Morvan, ses collines boisées et ses cours d'eau. Le samedi fut la journée de mise en bras avec la descente de la partie la plus facile du chalet du Montal aux Isles Ménéfrier. Quelques retournements suivis de bains dans l'eau fraiche agrémentèrent l'après-midi tout comme le lendemain mais sur une portion d'un autre niveau. Un vrai kayakiste se doit de faire la haute Cure, au moins à partir de Nataloup, c' est pourquoi dimanche au lendemain d'une soirée festive autour d’un bourguignon arrosé de vins locaux nous embarquions en compagnie de nombreux hydrospeeders bien protégés par leur combinaison. Tout alla bien jusqu' au deux passages IV à part quelques bains et là après une reconnaissance à pied minutieuse tout le monde passa malgré le trac pour finir en vrac au pied du Gouloux que seul notre ancêtre Marian franchit sans dessaler. Ce grand bain fut comme un baptême collectif et initiatique qui a mis à égalité anciens et nouveaux. Nous nous en rappellerons longtemps tout comme les bonnes gaufres de Quarré les Tombes, rituel incontournable avant de regagner Créteil. Malgré une moyenne d’âge élevée l’enthousiasme est toujours là et les nouveaux apprécient l’encadrement et les bons conseils des anciens. C’est donc avec optimisme que nous envisageons la suite de la saison avec d’autres projets de sorties en mer ou en rivière sous le signe de la camaraderie.





7 vues